L’été en Rosa #3 : Miss Tick ou Magica De Spell

(concernant les screens, cliquez ici. N’hésitez pas à acheter ou consulter l’intégrale de Rosa disponible sur Internet ou dans les hors-séries du Picsou Magasine)

Bonjour, Bonsoir !

Après une petite pause, l’été en Rosa peut reprendre de plus belle (un deuxième article sortira ce week-end) et cette fois, en guide de coupure, nous allons voir le personnage de MissTick ou Magica De Spell (les deux noms se valent je trouve)

Cette incroyable sorcière a été comme beaucoup des amis du canard créée par Barks (bien qu’elle ne le soit pas vraiment) et apparu pour la première fois dans « Midas Touch » (que je vous conseille, « La sorcière du Vezuve » en VF). Son but est déjà clair : Obtenir la pièce de l’Homme le plus riche du monde, la faire fondre et devenir à son tour riche, coute que coute. Particulièrement apprécié, notamment en Italie (il y a beaucoup d’artistes italiens chez Disney de surcroit), elle apparait dès que l’on parle de sou fétiche, comme dans Ducktales.

Même si ses apparitions sont fréquentes, on ne sait au final que peu de choses d’elle, et ces choses diffèrent souvent selon les auteurs. Certains considèrent son corbeau comme son frère transformé (Nommé « Poe » en référence à Edgard) et d’autres changent même son objectif : Le sou ne donnerai pas la capacité de Midas (transformer tout en or) mais une chance absolue. Comme celle de Gontran Bonheur. Puisqu’on en parle, il existe une BD où l’on apprend que si Gontran est si chanceux, c’est parce qu’il possède lui aussi une pièce et Miss Tick l’apprend en se renseignant sur sa chance. Je n’ai malheureusement pas le nom en tête donc si vous l’avez / connaissez le nom je suis preneur !

Comme tout personnage, le personnage gagne en charisme et en complexité chez Rosa. Extrêmement puissante dans les récits de Barks (déplacement de météores, transformations : la digne héritière de Circé), elle conserve sa dangerosité (et son imprévisibilité). Il est même confirmé qu’elle est la sorcière la plus puissante au monde dans la « Quête du Kalevala » puisqu’invoquée par Louhi comme sa championne.

Capable de créer différentes baguettes et sorts, elle réussit à remonter le temps, effacer des mémoires ou changer la gravité, rien que ça.

Sa relation avec Picsou est d’autant plus complexe. Même si son ennemi, on sent quelque chose de différent par rapport aux Rapetous ou Gripsou. On se demande même si les affrontements ne sont pas juste un jeu. Cette relation a été largement complexifié, en dehors de Rosa, par son invitation au mariage de Picsou dans Ducktales. On sait également que sans Donald, elle aurait bien facilement volé le sou fétiche. Miss Tick est d’ailleurs assez spécial dans l’univers de Picsou puisque, comme lui et ses neveux, elle est une des seule à penser à juste titre que ce n’est pas le sou fétiche qui rend Picsou chanceux (ce qui est faux d’ailleurs, il perd confiance sans sa pièce) mais Picsou qui donne à la pièce ses pouvoirs. Ceci est montré (et Miss Tick en prend totalement conscience) dans la « Jeunesse de Picsou Episode 0 – 1877 : Canards, Centimes et Destiné ». En prenant la pièce de Picsou avant qu’il ne l’obtienne, comment pourrait-elle avoir des pouvoirs vu qu’elle n’a jamais appartenu à l’Homme le plus riche du monde ? Cet épisode est très bien écrit et endurcit la relation Picsou-MissTick, en faisant de MissTick la véritable créatrice de Picsou.

Évidemment, et je veux quand même en parler, MissTick gagne comme beaucoup de personnages avec Rosa une forte autodérision voire du sarcasme, observable encore une fois l’épisode du Kalevala

Au final, même si elle n’était pas vraiment la favorite de Rosa, cela ne lui a pas empêché de nous en dire plus sur elle et lui laisser de belles heures de gloire et de badassitude !

(belle case, se référent à une ouvre de la mythologie nordique)

On se retrouve donc pour finir la fois prochaine avec le dernier épisode de la sage du Chevalier noir !